Rassemblement des rôlistes francophone sur Neverwinter
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le carnet perdu [20 / 05 / 2013]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le carnet perdu [20 / 05 / 2013]    Jeu 23 Mai - 14:29

Participants : Aerlana, Crecia, Hauksgaard, Neterion.

La mission n'avait rien d'épique, mais il faut bien manger, et on ne peut pas sauver le monde tous les jours non plus. C'était, au pire, l'affaire de quelques heures sans grand danger apparent, et la paye plus que correcte acheva de convaincre quelques mercenaires et aventuriers en mal d'action ce soir là.

A la Taverne du Bois flotté, la serveuse leur servit d'intermédiaire, semblant avoir trouvé quelque arrangement avec leur véritable commanditaire. Ce dernier s'était semble-t-il fait agresser alors qu'il flânait dans une ruelle, par trois individus patibulaires dont il avait par la suite dessiné le portrait. Un carnet avait été dérobé, suffisament précieux pour justifier la dépense de cinq pièces d'or, et il leur faudrait le retrouver.

Munis des dits portraits et d'une très vague indication quant à la direction à emprunter, les aventuriers partirent enquêter, interrogeant toute personne susceptible de leur permettre d'identifier leurs cibles. Ils firent bientôt la rencontre d'un jeune mendiant dont le talent d'acteur n'avait d'égal que son envie d'alléger la bourse du groupe.

Grapillant quelques pièces d'argent et un baiser de la drow Aerlana, l'adolescent miteux leur apprit que ceux qu'ils recherchaient avaient établi leur repaire non loin de la porte sud, dans une ruelle peu engageante, et que le bruit courait qu'ils essayaient de s'accointer avec les Nasher.

Suivant les indications du mendiant temporairement riche, ils trouvèrent la ruelle; Véritable dépotoir du quartier au sol jonché de détritus qui côtoyaient une flore envahissante et les échafaudages de bois pourri, témoins de travaux depuis longtemps abandonnés.

Neterion, l'elfe, dédaignant la pestilence du lieu, s'avança d'un pas sûr sans accorder d'attention à ce qui l'entourait. Alors que ses compagnons s'inquiétaient de la présence d'un cercueil vide et d'un tas de chair et de viscères pourrissantes au fond de la ruelle, le représentant du beau peuple s'engouffra entre quelques buissons, découvrant rapidement et avec une certaine lassitude une partie défoncée de la chaussée qui ouvrait un passage vers les caves de la maison voisine.

Se glissant dans le trou, ils s'aventurèrent prudemment dans le sous-sol délaissé de la demeure, où s'entassaient caisses et barils, baignés dans cette même odeur de pourriture qui imprégnait la ruelle.
Probablement trop confiant, Neterion grimpa les escaliers et activa une dalle qui déclencha un piège. Touché au bras par un dard empoisonné, il se l'extirpa sans ménagement au moyen d'une lame, conservant un flegme à faire pâlir d'envie un rocher, tandis que les membres féminins du groupe inspectaient la grande salle.

Nulle âme qui vive ici non plus, mais une table croulait sous les carcasses d'animaux étranges, soulevant de nombreuses questions. Avant même de pouvoir y trouver des réponses, des éclats de voix leur parvinrent depuis l'étage, et ils empruntèrent les escaliers. Là, ils découvrirent quatre hommes, et n'eurent aucun mal à reconnaître parmi eux ceux qui avaient manifestement molesté leur client.

Décidés à ne pas prendre de risque, ils attaquèrent les brigands par surprise. Le combat fut bref, les aventuriers prenant largement le dessus, et les malfrats furent rapidement assommés. Le groupe tenta d'interroger le chef des voleurs, Ryry, mais n'apprirent rien de bien instructif, hormis le fait que ces bandits du dimanche nouvellement installés avaient eu la curieuse idée de se lancer dans le commerce de viandes exotiques et rares.

Alors que Crecia, pragmatique, s'emparait de la maigre fortune d'un Ryry déconfit, Hauksgaard récupéra le carnet sur une table, et menaça les brigands d'un sort peu enviable s'ils ne quittaient pas la ville dans les meilleurs délais.

Laissant là les malandrins meurtris, nos aventuriers quittèrent la maison abandonnée pour revenir à la taverne et remettre le carnet à la serveuse, qui les paya en retour.

Plus tard cette nuit là, averti du succès de la mission, le drow Scade arriva, la mine abattue et les yeux cernés, et récupéra son bien avec un soulagement palpable.

[HRP] Merci encore aux participants, ce fut très sympa et j'espère que c'était réciproque ! Je vous enverrai votre PO si tant est que ce soit possible depuis mon perso sur Mindflayer, sinon, en attendant la fusion des serveurs, je vous signerai une reconnaissance de dette Razz

Je n'ai au final pas su si certains d'entre vous avaient regardé dans le carnet avant de le rendre. Si tel était le cas, faites-le moi savoir, que je vous informe de ce que vous auriez pu y lire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Le carnet perdu [20 / 05 / 2013]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pronos Foot Ligue 1 Saison 2013-2014
» [A faire vivre] Carnet de dessins d'Yvengel Wercer
» b747-400 f UPS perdu
» photos perdu sur mon PC
» [Raid 10] Chimaeron a perdu son buff d'immortalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neverwinter Rôle Play :: Évenements :: Rapport-
Sauter vers: