Rassemblement des rôlistes francophone sur Neverwinter
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Aedhell Oiolosse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aedhell
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: [BG] Aedhell Oiolosse   Sam 25 Mai - 14:24

Fiche personnage : a venir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhell
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [BG] Aedhell Oiolosse   Sam 25 Mai - 14:33

C'est dans ce carnet que je te confie, que j'ai écrit les premières lignes de ton histoire. Mon nom n'a aucune importance et varie selon les langues et les Clans, mais dans cette région on me nomme l'Arpenteur, si un jour tu venais à vouloir me trouver. J'ignore cependant si j'arpenterai toujours ces terres quand tu seras femme.


***


Il y a deux nuit alors que remontais par le col le plus à l'Est de l’Épine j'ai assisté à un spectacle qui me pousse à coucher ces quelques lignes. Pas par peur de l'oublier, Il restera à jamais gravé dans ma mémoire, mais parce que j'estime que tu es en droit de connaître ton histoire, de savoir.




L'obsucrité était sur le point de tomber quand une tempête s'est levée. J'en ai connu et traversé beaucoup mais celle-ci était d'une force rare. Dès les premiers vents je pouvais sentir les éclats de glaces qui tourbillonnaient déchirer ma peau. J'ai vu le ciel se vider de ses oiseaux, j'ai entendu la montagne gémir, les mines naines se taire. J'ai abandonné mon traineau, libéré mes chiens et je me suis en quête d'un refuge. J'avais beau être vêtu de mon plus épais manteau, recouvert des peaux que je venais troquer, je sentais le froid cinglant traverser mes chairs, je le sentais presque venir frapper mes os. J'ignore combien de temps j'ai mis pour remonter le col, j'ai oublié le nombre de fois où je me suis vu défaillir et où j'ai pensé que ma route s'arrêterait là et que j'allais en cette nuit mourir.


Alors que je voyais le refuge se dessiner, et que les vents continuaient de hurler j'ai entendu un cri déchirant frapper mes tympans. Je crois avoir été glacé d'effroi, saisi par son éteinte. Mon corps se refusait de bouger, les vents ont cessé, la tempête s'est fait muette et de lourd flocons de neige ont succédé aux éclats givrés. Puis il y a eu d'autres cris et sans réfléchir, je suis allé à leur rencontre. Mon corps qui depuis des heures se faisait meurtrir fut comme parcouru d'une énergie nouvelle et je mis à courir à en perdre haleine, avec la sensation d'un sang chaud et réconfortant qui me parcourait les veines.


La première chose que j'ai distinguée dans le brouillard c'était le sang. La neige était écarlate. La seconde c'était les yeux de la femme. Le vert de ses yeux était si pâle qu'ils en étaient presque translucides. Sa voix s'est alors fait entendre, quelques mots, dont je ne suis pas certain aujourd'hui de me rappeler exactement. Je crois qu'elle m' a dit «*Elles sont Trois*» Sa voix s'est éteinte, ses yeux sont devenus blancs et ce que j'avais pris pour une épaisse brume s'est dissipée. Je me suis comme réveillé brusquement sous tes pleurs. Les pleurs d'un enfant qui venait de naitre. Encore rattaché à sa mère, couvert de son sang. Vos vies ne se sont croisées que l'espace d'un moment.

Autour de moi il y avait des hommes en armures et des loups. Tous gisaient, unis dans la mort. C'est alors qu'elle a surgi, grande, monstrueuse, et menaçante. Une louve au pelage sombre, se confondant dans la nuit. Elle se tenait au dessus de vous. De grands yeux jaunes et froids qui se sont posés sur moi, elle a grogné et m'a humé. J'en ai tremblé. Monstrueux animal qui me semblait sortir des plus sombres abimes. En un instant elle s'est détournée de moi, et j'ai vu ses crocs se refermer sur toi, j'ai fermé les yeux sur l'horreur qui allait s'offrir à moi, paralysé par l'effroi, trop lâche pour me mettre entre elle et sa proie. J'ai entendu comme le bruit que fait de chair lorsqu'elle est mâchée, de grands coups de langue... puis les pleurs ont cessé. J'ai ouvert les yeux, la louve était là, elle te nettoyait, te lavait. Elle avait déchiré le cordon qui te liait à ta mère et je l'ai vu poser sa tête sur toi, douce et protectrice. Nos regards se sont croisés et je l'ai vue sombrer, un long souffle rauque et ses yeux se sont fermés.

Je t'ai prise alors dans mes bras et enveloppée de mon manteau et je me suis penchée sur ta mère. La lourde tête de la louve sombre recouvrait toujours son corps, leur sang encore chaud se mêlaient, j'ai souvenir d'avoir pris sur moi pour moi pour fouiller la femme. Sur elle je ne sais rien, les rares effets qu'elles portaient, je te les confie, un médaillon d'argent et un bracelet fait de cinq dés en ivoire reliés. Après t'avoir enveloppée au mieux de mon manteau, je t'ai posée sur le cadavre d'un des loups et j'ai entreprit d'honorer ta mère dans sa mort. La louve gigantesque étaient trop massive et lourde pour que je la déplace, avec regrets, j'ai du recouvrir les deux corps de pierres, me contenter d'une sépulture primitive.

L'aube pointait et j'entrepris alors de te mener au camp le plus proche pour t'y confier. En jetant un dernier regard sur la scène, une chose que je n'avais pas vue, que je n'avais pas vue, que je n'aurais même pas pu soupçonner me frappa. Les dépouilles des loups se trouvaient toutes entre ta mère et les hommes d'armes. Tu penseras sans doute que la folie m'a gagnée mais je suis persuadé que les loups qui se tenaient entre le fer et ta mère l'ont fait pour la protéger et que ce sont eux qui ont permis que tu viennes à la vie. J'ai oublié dès cet instant de t'abandonner au premier camp de mineurs ou de bucherons, il n'y avait qu'un seul endroit auquel te confier, j'espère avoir fait le meilleur choix pour toi. Comme j'ignorais ton nom je t'ai donné celui qui décrit au mieux dans ma langue la neige écarlate. Libre à toi de le changer.

L'Arpenteur.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhell
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [BG] Aedhell Oiolosse   Sam 25 Mai - 15:02

Mon père... car qui d'autre que toi serait mon père.

Je prends aujourd'hui connaissance des premiers instants de ma vie, je viens de passer mes dernières heures à recouvrir le cuir usé de ces carnets de mes pleurs, et j'ai décidé de partir à ta recherche. par peur d'oublier tout ce que j'ai à te dire, à mon tour de coucher quelques mots.

Merci, merci...

Je suis toujours la Caravane Grise et leurs longs manteaux. Ils ont été bons avec moi, et même si je suis restée une enfant sauvage, ils ne m'en ont jamais fait le reproche. Depuis toute petite je suis solitaire, en retrait.je les observe, j'apprends d'eux mais je parle peu. Les temps ne sont pas toujours à la joie, j'en ai vu beaucoup mourir, beaucoup arriver et certains repartir, la Caravane, elle a sa vie propre. Elle passe, elle voyage et les chiens aboient et meurent. Je ne t'en veux pas de m'avoir donné cette vie, et j'aime le nom que tu m'as donné même si ici personne ne me nomme ainsi. Peut-être l'ont-ils oublié avec toutes ces années, peut-être qu'il y a une autre raison à cela. Eux, ils me nomment Louve, ils disent que ça me va. Solitaire comme l'animal et menaçante comme la bête. Je porte ce nom depuis la nuit où des brigands ont attaqué la caravane et que l'un d'eux penché sur une de nos femmes a vu ma dague traverser son cou de part en part. J'ai protégé le clan comme le clan m'a protégée. Un aboyeur est venu vers moi et en me tendant ma dague recouverte de sang il m'a soufflé ces mots que je garderai toujours en mémoire.

De toutes les louves, la louve doucereuse est la plus dangereuse.

J'ai alors rejoint les hommes, et les femmes de la caravane, j'ai eu l'honneur d'être tatouée, je sais donc que tu savais ce que tu faisais, mon père quand c'est à eux que tu m'as confiée...

Demain je prendrai la route. Pour te chercher, mais aussi pour honorer mes mères. L'humaine aux yeux verts et la louve sombre. Tout cela été t-il déjà écrit ? Quoiqu'il en soit Louve est un nom qui me plait. Celui que tu m'as donné et que je tais aussi. Maintenant que j'en connais le sens. Née dans le sang je sais à cet instant que c'est aussi la route qui se dessine pour moi.

Lou.

_________________


Dernière édition par Aedhell le Sam 25 Mai - 15:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhell
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [BG] Aedhell Oiolosse   Sam 25 Mai - 15:11

[suite]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhell
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [BG] Aedhell Oiolosse   Sam 25 Mai - 15:11

[suite et fin]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Aedhell Oiolosse   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Aedhell Oiolosse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neverwinter Rôle Play :: Rôle Play :: Background de personnage-
Sauter vers: